11 Jésus comparut devant le gouverneur qui l’interrogea : Es-tu le roi des Juifs ? Jésus répondit : Tu le dis. 12 Ensuite, lorsque les chefs des prêtres et les anciens l’accusèrent, il ne répondit rien. 13 Pilate lui dit alors : N’entends-tu pas toutes les accusations qu’ils portent contre toi ? 14 Mais Jésus ne lui répondit sur aucun point, de sorte que le gouverneur était profondément étonné. 15 À chaque fête de la Pâque, le gouverneur avait l’habitude de libérer un prisonnier, celui que la foule voulait. 16 Or, il y avait à ce moment-là un prisonnier célèbre appelé Jésus Barabbas. 17 Pilate demanda donc à la foule assemblée : Qui voulez-vous que je vous libère : Jésus Barabbas ou Jésus appelé Christ ? 18 Pilate savait bien, en effet, qu’ils lui avaient livré Jésus par jalousie. 19 Pendant que Pilate siégeait au tribunal, sa femme lui envoya ce message : N’aie rien à faire avec cet homme innocent car, cette nuit, j’ai beaucoup souffert en rêve à cause de lui. 20 Les chefs des prêtres et les anciens persuadèrent la foule de demander la libération de Barabbas et la mise à mort de Jésus. 21 Le gouverneur reprit la parole pour leur demander : Lequel des deux voulez-vous que je vous libère ? – Barabbas ! lui répondirent-ils. 22 Que ferai-je donc de Jésus appelé Christ ? leur demanda Pilate. Tous répondirent : Cloue-le sur une croix ! 23 Quel mal a-t-il donc commis ? demanda Pilate. Mais ils se mirent à crier de toutes leurs forces : Cloue-le sur une croix ! 24 Quand Pilate vit qu’il n’arrivait à rien, mais que l’agitation augmentait, il prit de l’eau, se lava les mains devant la foule et dit : Je ne suis pas responsable de la mort de cet homme ! C’est votre affaire ! La Bible en français courant.