Pourquoi fêter l'Ascension ?

Résumé de la conférence

L’ASCENSION

LE JOUR DE L’ASCENSION

Le jour de l’Ascension est toujours un jeudi de mai ou de juin parce que ce jour férié est défini en fonction de la date de Pâques. Elle-même varie d’une année à l’autre. En effet, elle est fixée au dimanche qui suit la première pleine lune après le solstice du printemps. Elle peut donc être fixée, en principe, entre le 22 mars et le 25 avril. Le jour de l’Ascension est toujours le quarantième jour après le dimanche de Pâques parce qu’il commémore l’ascension de Jésus-Christ vers Dieu, qui s’est produite précisément le quarantième jour après le dimanche de sa résurrection.

L’ÉVÉNEMENT

Le quarantième jour après sa résurrection, Jésus réunit ses apôtres pour leur donner ses dernières instructions 1 et pour les bénir : « Pendant qu’il les bénissait, il les quitta et fut enlevé au ciel. » 2 Alors que les apôtres regardaient ce phénomène étrange, deux hommes 3 leur apparurent et leur firent une promesse. Ces quelques déclarations de la Bible à propos de l’ascension de Jésus indiquent que cet événement peut être situé dans l’histoire tout en étant un mystère qui nous dépasse.

  1. 1. Voir Actes 1.4-8. 2. Les citations de la Bible sont faites d’après la version « La Bible du Semeur » sauf avis contraire. Luc 24.51 – Voir aussi Actes 1.9. 3. Voir Actes 1.10, 11.

FÊTER L’ASCENSION ?

Les Évangiles ne s’attardent pas beaucoup sur l’événement de l’ascension de Jésus en lui-même. Les apôtres n’ont pas fixé de date pour le commémorer. Ce n’est que vers la fin du 4e siècle de notre ère que les chrétiens ont commencé à célébrer une fête en relation avec l’ascension. Il n’y a pas unanimité sur la date de cette célébration. Elle est fêtée, soit le quarantième jour après Pâques, soit le dimanche qui suit, soit le jour de la Pentecôte selon différentes traditions. Certes, l’ascension de Jésus en elle-même est un événement capital, mais plus pour en comprendre la signification que pour célébrer l’événement d’une manière rituelle. Quel est le sens de cet événement pour nous aujourd’hui ?

LE SENS DE L’ÉVÉNEMENT

Pour bien comprendre le sens que la Bible donne à l’ascension de Jésus, il faut distinguer les deux aspects de cet événement. Le premier est en relation avec la mission accomplie par Jésus et le second est en rapport avec les raisons pour lesquelles l’ascension de Jésus a eu lieu le quarantième jour après sa résurrection. Cette distinction est importante, à la fois pour comprendre la signification de l’Ascension, mais aussi pour saisir pourquoi les écrivains bibliques présentent cet événement de manière si différente d’un récit à l’autre.

L’ASCENSION LA DERNIÈRE ÉTAPE D’UNE MISSION

Depuis les premières pages de la Bible, la venue d’un Messie est annoncée. Sa mission est résumée par ces paroles de l’apôtre Paul : « Il (Jésus, le Messie) a donné sa vie pour nous, afin de nous libérer de tout mal. » 1 La mission de Jésus s’est déroulée en plusieurs étapes. Il est né 2 dans notre monde. Il a accompli un ministère auprès de ceux au milieu desquels il vivait pour faire comprendre en quoi consistait sa mission : « Jésus parcourait toutes les villes et tous les villages pour y donner son enseignement dans leurs synagogues. Il proclamait la Bonne Nouvelle du règne de Dieu et guérissait toute maladie et toute infirmité. » 3 Sa mort et sa résurrection ont été le point culminant de l’accomplissement de sa mission 4 qui s’est achevée par l’ascension.

  1. 1. Tite 2.14 – La Bible, Parole de vie. 2. Voir la brochure « Noël, une bonne nouvelle pour vous ». 3. Matthieu 9.35. 4. Voir la brochure « Qu’allez-vous faire à Pâques ? »

LA MONTÉE VERS DIEU

Le matin de la résurrection, près du tombeau vide, Marie de Magdala rencontre Jésus : « Ne me retiens pas, lui dit Jésus, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Va plutôt trouver mes frères et dis-leur de ma part : Je monte vers mon Père qui est votre Père, vers mon Dieu qui est votre Dieu. » 1 D’après cette parole, l’ascension de Jésus vers Dieu, le Père, n’a pas encore eu lieu mais elle est imminente. D’ailleurs, voici ce que dit un homme vêtu de blanc aux autres femmes venues au tombeau : « Vous cherchez Jésus de Nazareth, celui qui a été crucifié ? Il est ressuscité, il n’est plus ici. Voyez l’endroit où on l’avait déposé. Et maintenant, allez annoncer à ses disciples, et aussi à Pierre, qu’il vous précède en Galilée ; c’est là que vous le verrez, comme il vous l’a dit. » 2 Par ces deux déclarations, nous comprenons que Jésus, le ressuscité, ne cherche pas à se présenter immédiatement à ses disciples car il doit d’abord aller à la rencontre de Dieu.

  1. 1. Jean 20.17. 2. Marc 16.6, 7.

L’ASCENSION, UN COURONNEMENT

Par sa résurrection, Jésus prouve qu’il a vaincu la mort et qu’il a accompli sa mission 1. Son ascension est la dernière étape de cette mission. Cette montée vers Dieu atteste que la mission du Messie est achevée. Dans l’une de ses prières, la veille de sa mort, Jésus avait dit : « J’ai fait connaître ta gloire sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais confiée. » 2 Le retour à Dieu, par l’ascension, marque le couronnement de la mission de Jésus dont le but était de délivrer du mal et de la mort les êtres humains qui croient en lui.

  1. 1. Voir Tite 2.14 et la brochure « Qu’allez-vous faire à Pâques ? » 2. Jean 17.4.

LE BESOIN DE CERTITUDE

Si Jésus est monté vers Dieu le jour de sa résurrection, pourquoi Luc écrit-il à Théophile que l’ascension de Jésus a eu lieu quarante jours après sa résurrection ? 1 Luc et Théophile sont comme beaucoup d’entre nous. Ils ont besoin d’avoir des certitudes avant de croire. Déjà dans l’introduction de son évangile, Luc explique qu’il a fait une enquête en rencontrant des témoins oculaires pour vérifier que ce qu’il disait de Jésus était exact 2. Dans l’introduction du livre des Actes, Luc écrit : « Après sa mort, il se présenta à eux vivant et leur donna des preuves nombreuses de sa résurrection. Il leur apparut pendant quarante jours. » 3

  1. 1. Voir Actes 1.3-9. 2. Voir Luc 1.1-4. 3. Actes 1.3.

LES QUARANTE JOURS

Avant d’examiner les témoignages attestant des apparitions de Jésus après sa résurrection, il faut s’arrêter sur ce temps de quarante jours. La Bible mentionne une dizaine de périodes de quarante jours 1. Pour les écrivains bibliques, plusieurs nombres ont une valeur symbolique. Pour eux, la durée de quarante jours représente le temps optimal admis par tous pour apporter une réponse convaincante à une situation donnée. Pour mettre fin aux doutes des disciples 2, Jésus leur est apparu pendant une période de quarante jours pour leur apporter la certitude qu’il est bien ressuscité et vivant.

  1. 1. Voir Genèse 7.17, 8.6 ; Exode 34.28 ; Nombres 13.25 ; 1 Samuel 17.16 ; 1 Rois 19.8 ; Ézéchiel 4.6 ; Jonas 3.4 ; Luc 4.2 ; Actes 1.3. 2. Voir Luc 24.11 ; Matthieu 28.17.

LES APPARITIONS DE JÉSUS

L’espérance chrétienne est fondée sur la résurrection de Jésus-Christ. Paul écrit aux chrétiens de Corinthe : « Si le Christ n’est pas ressuscité, votre foi est une illusion. » 1 Les différentes apparitions de Jésus, après sa résurrection et avant son ascension, ont pour but d’ancrer la foi de ceux qui reconnaissent en Jésus, l’envoyé de Dieu. La Bible a conservé une dizaine de témoignages. Ils font état d’apparitions distinctes à différentes personnes 2. L’apôtre Paul en a fait un récapitulatif condensé : « Il est apparu à Pierre, puis aux Douze. Après cela, il a été vu par plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart vivent encore aujourd’hui – quelques-uns d’entre eux seulement sont morts. Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres. » 3

  1. 1. 1 Corinthiens 15.17. 2.  Jésus apparaît aux femmes venues au tombeau : Matthieu 28.9, 10 ; à Marie de Magdala : Jean 20.14-18 ; aux deux disciples sur le chemin d’Emmaüs : Luc 24.13-35 ; à Pierre : Luc 24.34 et 1 Corinthiens 15.5 ; à plusieurs disciples et aux apôtres, Thomas n’était pas présent : Luc 24.36-43 et Jean 20.19-23 ; à plusieurs disciples y compris Thomas : Jean 20.24-29 ; aux apôtres sur une montagne en Galilée : Matthieu 28.16-20 ; à sept disciples au bord du lac de Galilée : Jean 21.1-25 ; à plus de cinq cent disciples à la fois : 1 Corinthiens 15.6 ; à Jacques : 1 Corinthiens 15.7. 3. 1 Corinthiens 15.5-7.

LA MISSION DE JÉSUS AUJOURD’HUI

Jésus aurait pu monter vers Dieu sans que personne ne le sache. Au contraire, il a voulu que ses disciples soient les témoins de son élévation vers Dieu. Par son humanité déjà, mais aussi par son ascension, Jésus attire notre attention sur la relation qu’il a établie entre les humains et Dieu. Depuis le début de son ministère sur terre, Jésus enseigne qu’il est le lien entre le ciel et la terre, c’est-à-dire entre Dieu et les humains 1. Longtemps à l’avance, prévoyant son ascension, il disait : « Car personne n’est monté au ciel, sauf celui qui en est descendu : le Fils 2 de l’homme. » 3 En parlant de lui comme « celui qui est descendu », Jésus affirme qu’il existait déjà auprès de Dieu avant sa naissance dans notre monde 4.

Après sa montée auprès de Dieu, Jésus continue à maintenir ce lien entre Dieu et ses disciples. Il le leur dit très clairement : « Vous m’avez entendu dire que je pars, mais aussi que je reviendrai auprès de vous. » 5 Pendant les quarante jours qui ont précédé son ascension, Jésus a maintenu le lien entre lui et ses disciples en leur apparaissant en différentes occasions 6. Après son ascension, il maintiendra cette présence comme il s’y est engagé. À la fin de son évangile, Matthieu nous rapporte deux paroles de Jésus en rapport avec cette présence : « J’ai reçu tout pouvoir dans le ciel et sur la terre » 7 et « Je suis moi-même avec vous chaque jour, jusqu’à la fin du monde. » 8

Dans l’évangile de Marc, l’ascension est rappelée dans ces termes : « Le Seigneur Jésus fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. » 9 Dans l’Antiquité, celui qui est assis à la droite d’un roi occupe une place honorifique attribuée à quelqu’un dont la dignité a été reconnue. Cette position lui confère une autorité car, désormais, il agira pour le roi, revêtu de l’autorité royale. Les déclarations qui concluent les évangiles de Matthieu et de Marc indiquent qu’en allant vers Dieu, Jésus s’engage dans une autre mission, celle d’être auprès de ses disciples tous les jours afin de garantir un lien entre eux et Dieu. Étant assis à la droite de Dieu, il peut réaliser cette mission car il a reçu tout pouvoir 10.

  1. 1. Voir Matthieu 11.27 et Jean 14.6. 2. Le titre de « Fils de l’homme » a été donné au Messie par le prophète Daniel (7.13-14). En utilisant ce titre messianique, Jésus montre à la fois qu’il est le Messie et qu’il est solidaire avec l’humanité. 3. Jean 3.13. 4. Voir Jean 1.1-3 et 14 par exemple. 5. Jean 14.28. 6. Voir Matthieu 28.9, 10 ; Jean 20.14-29 ; Luc 24.13-35 ; Matthieu 28.16-20 ; Jean 21.1-25 ; 1 Corinthiens 15.5-7. 7. Matthieu 28.18. 8. Matthieu 28.20. 9. Marc 16.19. 10. Voir Matthieu 28.18.

LA PRÉSENCE DE JÉSUS ET LE SAINT-ESPRIT

Les dernières paroles de Jésus, avant son ascension, furent celles-ci : « Vous allez recevoir une puissance, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. » 1 Jésus avait longuement parlé du Saint-Esprit à ses disciples 2. Il leur avait dit : « Il vaut mieux pour vous que je m’en aille. En effet, si je ne m’en vais pas, le Défenseur (autre nom donné au Saint-Esprit) ne viendra pas à vous. Mais si je m’en vais, alors je vous l’enverrai. » 3 Après son ascension, toutes les promesses 4 que Jésus a faites concernant sa présence sur la terre seront accomplies par l’intermédiaire du Saint-Esprit 5.

  1. 1. Actes 1.8 – Traduction œcuménique de la Bible. 2. Voir Jean chapitres 14-16. 3. Jean 16.7. 4. Voir Jean 14.16-18, 23, 26. 5. Voir la brochure « Pentecôte ».

LA PROMESSE DE SON RETOUR

L’ascension de Jésus est associée à une promesse qui est faite aux apôtres qui s’attardaient à regarder le ciel : « Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous ainsi à regarder le ciel ? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, en redescendra un jour de la même manière que vous l’avez vu y monter. » 1

Juste avant son ascension, Jésus a demandé à ses disciples d’aller vers toutes les nations pour faire des disciples 2, autrement dit : permettre aux habitants de la terre de retrouver des relations normales avec Dieu. Jésus a dit qu’il reviendrait lorsque la bonne nouvelle de son royaume serait annoncée au monde entier 3.

  1. 1. Actes 1.11. 2. Voir Matthieu 28.19, 20. 3. Voir Matthieu 24.14.

L’ASCENSION, UNE VICTOIRE À PARTAGER

Jésus a pu s’élever vers Dieu parce qu’il a vaincu la mort et le mal. Bien que cette victoire soit totale, comme l’atteste son ascension, Jésus ne la célébrera vraiment que lorsqu’il reviendra pour prendre avec lui ceux qui auront cru en lui : « Que votre cœur ne se trouble pas. Ayez foi en Dieu, ayez aussi foi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a beaucoup de demeures ; si ce n’était pas vrai, je vous l’aurais dit : en effet je vais vous préparer une place. Lorsque je vous aurai préparé une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi, afin que vous soyez, vous aussi, là où je suis. » 1

Cette victoire que Jésus a remportée sur le mal et sur la mort, il veut la partager avec le plus grand nombre d’êtres humains. Sa mission consiste aujourd’hui à nous convaincre de croire dans les promesses qu’il a faites. Il agit pour cela par le Saint-Esprit qu’il a envoyé dans le monde. Tout ce que Jésus a fait, de son incarnation à son ascension, il l’a fait pour nous. Les victoires que Jésus a remportées sur cette terre, il les a remportées pour qu’un jour il puisse les partager avec nous. La seule chose qu’il nous demande, c’est d’avoir la foi. Tous ceux qui auront accepté de croire en lui connaîtront cette élévation auprès de Dieu. Ils vivront l’Ascension 2.

  1. 1. Jean 14.1-3. 2. Voir 1 Thessaloniciens 4.16, 17.
Dans la même série
Laisser un commentaire