La Bible nous dit qu'il y a 3500 ans Moïse commence à écrire les premiers livres de la Bible. Avait-il à cette époque lointaine, la possibilité technique d'écrire alors qu'il nomadisait dans la péninsule du Sinaï.

Imprimer/Télécharger

A4 en noir et blanc
Résumé de la conférence

MOÏSE COMMENCE À ÉCRIRE LA BIBLE

Mets tout cela par écrit dans un livre pour qu’on s’en souvienne1
1
Exode 17.14, Nouvelle Bible Segond.
. Tel est l’ordre que Moïse reçut voilà trente-cinq siècles2
2
D’après la chronologie biblique l’Exode a eu lieu en 1445 avant notre ère.
.

MOÏSE, AUTEUR DES PREMIERS TEXTES DE LA BIBLE

Le judaïsme et le christianisme traditionnels attribuent à Moïse la rédaction des cinq premiers livres de la Bible. Les lois que Moïse a reçu de Dieu, il les a écrites dans un livre : Quand Moïse eut fini d’écrire entièrement les paroles de cette Loi dans un livre, il donna cet ordre aux lévites qui portent l’arche de l’alliance du SEIGNEUR : « Prenez ce livre de la Loi et mettez-le auprès de l’arche de l’alliance du SEIGNEUR votre Dieu3
3
Deutéronome 31.24-26, Traduction œcuménique de la Bible.
 »
(Deutéronome 31.24-26).  D’après la Bible, Moïse vivait au XVe siècle avant notre ère. Avait-il, à cette époque très reculée dans le temps, la possibilité d’écrire ces livres ?

L’INVENTION DE L’ÉCRITURE

L’archéologie a fourni la preuve aujourd’hui qu’en Mésopotamie, les Sumériens avaient mis au point un système d’écriture permettant de rédiger toutes sortes de compositions littéraires.
Tout commença par un système de signes utilisé dans les échanges commerciaux4
4
Tablette comptable

Tablette comptable

Musée du Louvre

, il y a environ sept mille ans.
Ensuite, un premier système dit « pictographique5
5
Tablette pictographique

Tablette économique sumérienne

Écriture pictographique

Musée du Louvre

 » fut mis au point pour transmettre des messages simples.
Avec le temps, l’écriture se développa encore, pour donner naissance à l’écriture cunéiforme6
6
Tablette cunéiforme

Tablette avec écriture cunéiforme

qui permit de mettre par écrit tous les styles littéraires7
7
Tablette cunéiforme

Tablette écriture cunéiforme

, surtout lorsque cette écriture devint syllabique.
Cette écriture avait un inconvénient majeur : il fallait connaître plusieurs centaines de signes8
8
Tablette cunéiforme

Tablette écriture cunéiforme

différents pour pouvoir écrire ! Seuls des spécialistes pouvaient avoir accès à ce savoir.
Les Égyptiens élaborèrent un système d’écriture avec les hiéroglyphes9
9
Hiéroglyphes sur la stèle de Nefertiabet

Hiéroglyphes sur la stèle de Nefertiabet

Règne de Khéops (vers 2590-2565 avant notre ère

Musée du Louvre © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Les frères Chuzeville

. Ce système partageait le même inconvénient que le système cunéiforme, à savoir le nombre impressionnant de signes10
10
Textes de la pyramide d'Ounas

Texte en hiéroglyphes, pyramide d'Ounas Égypte

qu’il fallait mémoriser pour pouvoir écrire.
Les hiéroglyphes se simplifièrent, devenant l’écriture « hiératique11
11
Papyrus en écriture hiératique

Papyrus en écriture hiératique

Musée du Louvre

 », vers 2500 avant notre ère. Elle était réservée uniquement à la rédaction des textes littéraires.

UNE ÉCRITURE RÉVOLUTIONNAIRE

Les premières traces d’un système d’écriture révolutionnaire furent découvertes dans le Sinaï12
12
Sérabit el Khadim

Les montagnes de Sérabit El Khadim dans la péninsule du Sinaï

en 1905 par Flinders Petrie13
13
Flinders Petrie (1853-1942) égyptologue britannique.
à Serabit El Kadim14
14
Emplacement Sérabit El Khadim
, près du temple d’Hathor15
15
Le temple d'Hathor Sérabit El Khadim

Le temple de la déesse Hathor à Sérabit El Khadim

, plusieurs inscriptions avaient été gravées sur un sphinx16
16
Sphinx de Sérabit El Khadim

Sphinx trouvé à Sérabit El Khadim portant

plusieurs inscriptions en écriture "protosinaïtiques".

British Museum

Grande image

Crédit photo

. En 1916, Alan Gardiner17
17
Alan Gardiner (1879-1963) Égyptologue britannique.
, découvrit le même type de signes18
18
Sérabit El Khadim écriture

Signes "protosinaïtiques" à Sérabit El Khadim

. Il s’agissait de caractères appelés « protosinaïtiques19
19
Signes protosinaïtiques Sérabit El Khadim

Gros plan des signes "protosinaïtiques" du sphinx

de Sérabit El Khadim

British Museum

Crédit photo

 ». Le système d’écriture est de type alphabétique. Ces inscriptions ont été datées de l’an 1700 environ avant notre ère. L’archéologie a permis de découvrir d’autres signes du même type en Palestine, à Sichem, Guézer et Lakish.

UN ALPHABET PRESQUE COMPLET

La cité d’Ugarit20
20
Ugarit

Vestige de la cité d'Ugarit (Syrie)

, sur la côte phénicienne, a gardé le témoignage d’une série de signes datant du XIVe ou du XIIIe siècle avant notre ère, qui sont déjà classés par ordre alphabétique. Le roi phénicien Ithoba’al a réalisé pour son père, Ahiram, un sarcophage en pierre21
21
Sarcophage d'Ahiram - Ugarit

Sarcophage d'Ahiram - Ugarit

, de style égyptien, sur lequel une inscription a été gravée22
22
Inscription avec les lettres de l'alphabet sur le sarcophage d'Ahiram

Inscription avec les lettres de l'alphabet

phénicien sur le sarcophage d'Ahiram

Grande image

, utilisant presque toutes les lettres de l’alphabet.
Il est intéressant de noter que ces quelques témoignages sur la pratique d’une écriture alphabétique remontent, pour les plus anciens, au XVIIe siècle avant notre ère, et se situent entre le Sinaï et la Phénicie, région où le peuple d’Israël séjourna après l’Exode, lorsque Moïse reçut l’ordre de Dieu d’écrire dans un livre.

UNE DÉCOUVERTE CONFIRME L’ANCIENNETÉ DE L’INVENTION D’UNE ÉCRITURE SIMPLE

En 1993, dans le Wadi el-Hol23
23
Emplacement du Wadi el Hol
, à l’ouest de Louxor en Égypte, deux inscriptions24
24
Inscriptions de Wadi el-Hol

Inscriptions "protosinaïtique" de

Wadi el-Hol (Égypte)

Grande image

Crédit photo

du même type que celles découvertes dans le Sinaï ont été retrouvées en Égypte, et dateraient du XVIIIe siècle avant notre ère.
Cette écriture, avec moins de trente caractères, serait à l’origine de l’alphabet. Elle a été inventée pour faciliter les échanges entre les Sémites et les Égyptiens. Elle se serait répandue dans les lieux où des Sémites habitaient. Cette écriture est à l’origine des différents alphabets plus particulièrement les alphabets hébreu, phénicien, grec, latin et par conséquent français.
Moïse, né en Égypte, fut initié dans toute la sagesse des Égyptiens25
25
Actes 7.22 Traduction œcuménique de la Bible.
. Il connaissait sans aucun doute cette écriture « proto-alphabétique ». Avec elle, il pouvait sans problème exécuter l’ordre qui lui avait été donné par Dieu et écrire d’une manière aisée les souvenirs, les récits et les lois que Dieu lui a demandés de mettre par écrit.
Laisser un commentaire